Le PACBO : 3, rue des Bonniers Marins
59310 ORCHIES - 03.20.71.79.10

Cendrillon

Dimanche 17 Mars 2019 à 16h30

Cendrillon

D'après le conte populaire.
Par la compagnie L'un d'eux 3

Mise en scène : Astrid Mahler.
Scénographie : Astrid Mahler.
Régie, Son & Vidéo projection : Jean-Paul Huon.

L'histoire...

CendrillonCENDRILLON vit seule avec sa belle-mère et ses deux demi-soeurs. Elle doit accomplir plein de tâches ménagères et est mal aimée. Un jour on apprend que le prince organisait un grand bal et que toutes les jeunes filles du pays étaient invitées. Le prince y choisirait
sa future femme. Les deux demi-soeurs de Cendrillon peuvent bien sûr y aller, mais Cendrillon n’a pas le droit parce qu’elle n’a pas fini son travail et qu’elle n’a pas de belle
robe.
Trouvera-t-elle un moyen d’avoir une belle robe et pouvoir y aller quand même ?
Ce conte bien connu, réécrit et adapté pour le théâtre par Astrid Mahler, reste fidèle à
son origine, avec toutefois quelques petits changements…
L’émerveillement et l’humour sont au rendez-vous dans ce spectacle dynamique avec des chansons qui plaît autant aux petits qu’aux grands !

Note du metteur en scène

D’origine allemande, ma grand-mère me lisait souvent les contes de Grimm avant de m’endormir, et avec eux j’ai pu rêver et croire aux contes de fées, me créer un monde à moi mais aussi croire à une justice dans la vie : Le méchant sera puni et le gentil récompensé.
Cendrillon, “Aschenputtel” en allemand, m’a toujours fascinée : La belle orpheline, oubliée, mal aimée et mal- traitée, qui a un cœur pur et généreux et qui rencontre le prince charmant... Les deux belles-sœurs, méchantes et jalouses n’auront rien finalement et resteront dans l’ombre. Je suis convaincue que les enfants d’aujourd’hui ont toujours besoin de rêver, d’être emportés dans un monde imaginaire ou merveilleux. Cela se confirme en regardant les films pour enfants ou les dessins animés qui regorgent de ces univers-là. Dans ma mise en scène de Cendrillon je voulais garder cet aspect de rêve, d’émerveillement, la fascination du conte en jouant avec les costumes et le décor.

Comme le théâtre est un spectacle vivant il ne peut donner la même chose à voir, et comme son nom indique il se doit de garder ce contact avec le “vivant”. L’interactivité avec le public est un moyen d’établir un contact avec lui, de le faire rentrer dans le spectacle, mais j’ai voulu éviter de trop l’engager. C’est pour cela que seul le personnage du Chat Chipie (et un peu la mère aussi) assure cette relation avec le public. “Le rêve” autour des autres personnages reste intact. Nous créons ainsi un double accès au théâtre : la possibilité de communiquer en direct avec certains personnages qui servent de lien avec le spectacle, tout en préservant l’observation “passive” d’un monde imaginaire.

Mais les spectateurs ont aussi besoin de rire ! Dans cette version du conte on trouve plein de situations comiques et des jeux de mots. Les chansons, drôles et entraînantes ajoutent à la gaieté et la bonne humeur de la pièce. En résumé je cherchais à faire voyager les jeunes et moins jeunes spectateurs dans plusieurs états d’émotions pendant le spectacle : la compassion, la joie, le mépris, la surprise et le rire avec la possibilité d’agir ou de rester simple spectateur.

Astrid Mahler
Metteur en scène,
comédienne et scénographe

Distribution

Camille Vandendoorpe : Cendrillon.
Valentine Regnaut : Adelaïde.
Louise Grenier : Agathe.
Béatrice Zaczyk : La mère.
Rocco Mathy : Le Prince.
Astrid Mahler : Chipie.

Tarif : 10 € - Billets en vente au PACBO

Billetterie