Le PACBO : 3, rue des Bonniers Marins
59310 ORCHIES - 03.20.71.79.10

Le gendarme de Saint-Omer

Vendredi 5 avril 2019 à 20h30

Le gendarme de Saint-Omer

"Cette pièce a l’odeur des années soixante, elle fleure bon le temps qui s’écoule à la cool, elle effleure les gendarmes chers à Louis de Funès, mais c’est surtout une plongée dans la douceur de vivre de cette brigade de Saint-Omer, loin d’être débordée par des malfrats ou des infractions en tous genres.
Son chef, Séraphin Bulot est marié à un personnage digne de Fréderic Dard. Qui porte vraiment la culotte dans cette gendarmerie ? Il s’emploie à faire régner l’ordre dans ce beau village de Saint-Omer mais il n’est pas aidé par son équipe de bras cassés.
Dans cette gendarmerie tout va s’accélérer pour les préparations du 14 juillet, mais à force d’aller trop vite, ils vont être plongés, malgré eux, dans des situations qui les dépassent et vivront une aventure délirante.

Des rires, des fous rires, des quiproquos, des passages rocambolesques, bref de la grande comédie !

Venez, riez et partagez du bonheur à l’état pur ! "

Portrait du metteur en scène

STÉPHANE VAN DE ROSIEREN : Fondateur des Clowns de l’Espoir; les Clowns hospitaliers de la région Hauts-de-France.
Directeur artistique de la Compagnie La Belle Histoire et du Petit Théâtre de Templeuve.

Auteur de plusieurs pièces qui se jouent très régulièrement dans la région, des pièces profondes comme :
• « La Malle de Sophie », écriture sur le cancer chez l’enfant;
• « Moi, mes potes, my life et mon cancer », sur la prise en charge de la maladie chez l’adolescent;
• « A ta santé », spectacle pour un public en situation de précarité, sur le prendre soin de soi;
• « Post-it », sur la maladie d’Alzheimer.

Et d’autres, plus légères de divertissement comme :
• « Les papys flingueurs »;
• « Épinards et porte-jarretelles 1 et 2 », « Le Gendarme de Saint-Omer » dans lesquelles il assure aussi la mise en scène.

Il s’est fait spécialiste de l’écriture de scénarios pour le théâtre d’intervention, auprès des collégiens, lycéens sur des thèmes de société.
On le voit comme comédien dans notamment :
• « Aujourd’hui c’est Fourberies »,
• « Les Coulisses d’Antigone »,
• « Post’it »,
• « Les papys flingueurs » etc…

Il travaille également avec la ligue d’improvisation de Marcq-en-Baroeul.

Présentation de la Compagnie

Il était une fois…
Depuis 1999, la compagnie « la Belle Histoire » se définit comme un lieu de création qui privilégie la proximité avec les publics. Une action militante pour que, non pas chacun, mais tous, nous puissions découvrir le théâtre vivant. Nous allons à la rencontre du spectateur, là où il se trouve, pour parfois simplement le divertir mais surtout pour ensuite lui donner envie de découvrir d’autres formes de spectacles qui le feront réfléchir, grandir, se positionner dans la tolérance mutuelle, et la liberté absolue de conscience et sans aucun dogme.

Les publics d’abord…
Des plus jeunes aux plus sages, nous écrivons, jouons, échangeons pour adapter notre travail à ceux à qui il s’adresse. Nous allons aussi vers ceux pour qui la démarche de se rendre au théâtre demeure une exception : pour leur permettre de découvrir ou redécouvrir le spectacle vivant, le théâtre vient à eux dans la plus grande simplicité et convivialité.

Les lieux ensuite…
Nous jouons dans des théâtres oui, mais il n’existe pas de théâtres dans toutes les villes. Nous inventons alors de nouvelles formes de spectacles ou transformons le temps d’une journée des lieux
existants.

NOTRE AMBITION EST D’ALLER À LA RENCONTRE DES PUBLICS, DE PERMETTRE LA DÉCOUVERTE DE DIFFÉRENTES FORMES DE SPECTACLES VIVANTS, DE TRAITER LES SUJETS DE SOCIÉTÉ, DE SANTÉ, D’ÉDUCATION… DANS UN SOUCI PERMANENT D’HUMANITÉ.

Tarif : 10€ - Billets en vente au PACBO

Billetterie